L'alcool au volant 

Lorsqu'un conducteur en état d'imprégnation alcoolique provoque un accident, sa garantie de responsabilité joue à l'égard des autres (y compris d'un passager) mais :

  • blessé, il ne recevra rien au titre de la garantie du conducteur ;
  • il ne sera pas remboursé des réparations de son véhicule ;
  • il ne sera pas défendu par sa société d'assurances devant les tribunaux répressifs.

Par ailleurs, l'assureur a le droit d'augmenter sa cotisation à l'échéance annuelle suivante ou, en cas de condamnation, de résilier immédiatement son contra

L'apprentissage anticipé de la conduite

Les modalités d'apprentissage de la conduite automobile s'adressent aux personnes agées de seize ans et plus au moment de l'inscription.
Les assureurs ont prévu des avantages tarifaires pour les personnes qui ont bénéficié de ce mode d'apprentissage.
Dès la première année d'assurance, la surprime habituellement demandée aux conducteurs novices est réduite de moitié : 50 % maximum au lieu de 100 %.
Elle est réduite de moitié après la première année d'assurance si l'assuré n'a été responsable d'aucun accident.

La prévention contre le vol

Pour bénéficier de la garantie vol, des mesures de prévention, variables selon les contrats, sont souvent exigées.
La plupart des voitures construites aujourd'hui sont équipées directement en usine d'un système antidémarreur et, souvent, l'assureur n'exige rien de plus.
Pour les autres véhicules, certaines sociétés d'assurances exigent le marquage des glaces pour accorder la garantie vol.

Quelles que soient ces exigences, avant de quitter sa voiture, un conducteur devrait toujours :

  • ôter la clé de contact ;
  • bloquer le volant sur la position anti-vol,
  • fermer les vitres, les portes et le coffre ;
  • emporter le poste radio amovible.

 Actions de sécurité routière 

Un support multimedia d'éducation routière : Autopsie d'un accident

Un nouveau matériel pédagogique a été réalisé en 2004 par La Prévention Routière en partenariat avec les assureurs de la FFSA.
Cet outil s'adresse en priorité aux jeunes de 13 à 16 ans (Classe de troisième). Les élèves vont enquêter pour rechercher les faits ayant influencé la survenue d'un accident. L'objectif est de faire prendre conscience aux jeunes des facteurs sur lesquels il est possible d'influer pour l'éviter.

Ce projet a pour vocation d'aider les enseignants et les formateurs à préparer leurs élèves à l'Attestation Scolaire de Sécurité Routière 2ème niveau (ASSR 2ème niveau).

Projet éducatif 2002 : "Le risque, les jeunes et la sécurité routière"

La Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) et La Prévention routière ont réalisé un outil pédagogique destiné à faciliter l'éducation routière au lycée. Ce projet s'inscrit dans le prolongement des actions qu'elles mènent depuis trois ans pour réduire le nombre de tués et de blessés parmi les jeunes. 

Les campagnes de sensibilisation en direction des jeunes

Les accidents de la route représentent la première cause de mortalité chez les jeunes. La Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) et La Prévention routière se sont associées pour mener des actions en direction des 15-25 ans. 

Les seniors et l'automobile

En 2001, une étude a été réalisée pour le compte de la FFSA et de La Prévention routière. Elle avait pour objectif de mieux connaître la place de l'automobile dans les déplacements de cette population et de définir ses besoins de mobilité.

La prévention : Assurance auto en ligne
Partenaires
  • Allianz
  • alptis
  • april
  • aviva
  • axa
  • smatis
  • mma
  • pro btp
  • swisslife
  • asaf
  • generali
  • covea