Mon budget mutuelle santé

Quels sont vos besoins ?

Eco
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste très rarement, je ne souhaite pas de prise en charge
Classique
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste sans dépassement d'honoraires
Intermédiaire
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste occasionnellement, avec un dépassement d’honoraires
Elevé
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste fréquemment, avec un dépassement d’honoraires
Maxi
Je consulte un médecin spécialiste ou généraliste fréquemment, avec un fort dépassement d’honoraires: je souhaite un remboursement maximum
Eco
En cas d'hospitalisation, je choisis un hôpital public, sans besoin de remboursement de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Classique
En cas d'hospitalisation, je choisis un hôpital public, avec remboursement partiel de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Intermédiaire
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec remboursement partiel de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Elevé
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec de bons remboursements de chambre particulière ou dépassement d’honoraires
Maxi
En cas d'hospitalisation, je choisis une clinique privée, avec la meilleure couverture possible
Eco
En optique (lunettes, lentilles), je n'ai besoin d'aucune prestation
Classique
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des verres simples
Intermédiaire
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement important pour des verres simples
Elevé
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des verres progressifs ou complexes
Maxi
En optique (lunettes, lentilles), j'ai besoin d'un remboursement important pour des verres progressifs ou complexes
Eco
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement uniquement pour les visites annuelles (carie, détartrage)
Classique
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement partiel en cas de besoin occasionnel spécifique (prothèses, orthodontie)
Intermédiaire
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement partiel pour des soins dentaires planifiés (prothèses, orthodontie)
Elevé
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement important pour des soins dentaires planifiés (prothèses, orthodontie)
Maxi
En dentaire, j'ai besoin d'un remboursement maximum pour tous les soins dentaires
Partenaires
  • Allianz
  • alptis
  • april
  • aviva
  • axa
  • smatis
  • mma
  • pro btp
  • swisslife
  • asaf
  • generali
  • covea

Mutuelle 0 reste à charge

Le président français Emmanuel Macron a promis des fonds supplémentaires et d'avantage de médecins pour alléger la pression sur le système de santé français.

Dans le cadre des réformes annoncées le 18 septembre 2018, les dépenses de santé augmenteront de 2,5% en 2019, dépassant l'objectif initial de 2,3% et s'élevant à 400 millions d'euros supplémentaires (470 millions de dollars) sur un budget de près de 200 milliards d'euros.

Le système de santé national, établi sur la base d'un filet de sécurité sociale qui rembourse aux patients l'essentiel de leurs dépenses de santé, s'appuie sur des médecins privés pour des diagnostics simples et des hôpitaux pour des urgences, des chirurgies ou des maladies graves.

Plusieurs points sont été présentés par Macron notamment la loi du reste à charge zéro.

Qu’est-ce-que la loi du « reste à charge zéro » ?

La loi du reste à charge zéro (RAC 0)a été désormais mise en place le 12 Janvier 2019, se focalisant sur les frais d’optique, de prothèses dentaires et auditives. Avec un remboursement à 100% des mutuelleset de l’assurance maladie, tout en respectant les plafondset tarifs de remboursement, la réforme du « reste à charge zéro » est applicable à partir de 1er Janvier 2020 aux contrats renouvelés ou souscrits et ce pour toutes les dispositions liées à l’optique et la dentition. Toutefois, les dispositions liées à l’audition seront appliquées à partir du 1er Janvier 2021.

Mutuelle optique Le reste à charge zéro

Sauf en cas de renouvellement de l’équipement justifié par une évolution de la vue, la prise en charge d’une monture est limitée à 100 € tous les deux ans. Dans la limite d’une correction moyenne de -6 à +6, les lunettes de correction à verres unifocaux seront prises en charge à 100% avec un prix plafonné à 420 € (1 monture + 2 verres).

Cependant, et si la correction de ces verres dépasse l’intervalle -6 à +6, le plafond du remboursement sera alors de 700 € (correction moyenne de -8 à +4 dioptries). Ce plafond sera aussi appliqué sur la majorité des verres progressifs ou multifocaux et peut monter au maximum jusqu’à 800 €.

Mutuelle dentaire Le reste à charge zéro

Etant peu remboursé par l’Assurance malade sur les frais de dentition, la prise en charge des frais des bridges et couronnes a été fixée à 100% (à partir du 1er Janvier 2020) et certains dentiers, à leurs tours, seront pris en charge à 100% à partir de l’année 2021. De plus, l’achat des prothèses auditives sera pris en charge au maximum à un montant de 1700 €/appareil et ce sur une période s’étalant sur 4 ans voir aussi la mutuelle dentaire sans plafond .

Mutuelle Audition Le reste à charge zéro

Le plafond des remboursements prévus pour l’audition et certaines prothèses auditives a été fixé à 1300 € pour 2019 et va par la suite diminuer de 200 € en 2020, c’est-à-dire que la prise en charge de ces prothèses a été fixée à 1300 € pour le début de l’année 2020. Et à partir de l’année 2021, ces fraisdiminueront encore une fois pour arriver à une prise en charge de 950 €.En parallèle, et comme les besoins diffèrent d’une personne à une autre, le choix des appareils auditifs coûteux et leur remboursement par la Sécurité Sociale et la complémentaire santé va augmenter au fur et à mesure pour être à la fin, plafonné à 1700€/appareil en 2021.

Tarifs Mutuelle santé Avis clients 9.1 sur 10 note basé sur 9 avis