Prévoyance individuelle : Complément dépendance Pro btp

particuliers : Les salariés et les retraités

Tout individu est menacé de perdre son autonomie lors d’un imprévu dans la vie ou bien avec l’âge. Si cela arrive, ce dernier ne sera plus capable d’effectuer les gestes les plus simples de sa vie courante ( marcher, se déplacer, se nourrir, travailler, etc. ) Afin de pouvoir survivre malgré cet incident,PRO BTP Mutuelle vous a mis en place le contrat Complément dépendance BTP.

En optant pour ce contrat, vous aurez à votre disposition une assistance qui vous accompagnera tout au long de votre chemin. Mondial Assistance met à votre disposition des services d’information et de prévention.

Les tarifs d’adhésion sont fixés en fonction de votre âge à l’adhésion, de la couverture et du niveau de rente choisi.Le contrat Complément dépendance BTP vous couvre aussi bien pour la dépendance totale que pour la dépendance partielle, avec trois couvertures au choix.

Pour pouvoir souscrire à ce contrat, vous devez avoir entre 50 et 75 ans dans l’année civile de la souscription du contrat.

Assurance pro btp Arrêt maladie

Votre employeur maintient votre salaire si l’arrêt de travail dure 90 jours. Il peut compléter les indemnités journalières de la Sécurité sociale ou adhérer à la garantie Arrêts de travail de PRO BTP qui est un contrat qui prévoit la prise en charge de ce complément de salaire.

  • Si vous êtes ouvrier du Bâtiment, vous aurez 100 % du salaire brut du mois précédant l’arrêt du 4e au 48e jour d'arrêt et 75 % du salaire brut du mois précédant l’arrêt du 49e au 90e jour d'arrêt.
  • Si vous êtes ouvrier des Travaux publics, vous recevez :
  • 100 % du salaire brut du mois précédant l’arrêt du 1er au 45e jour d'arrêt, si vous avez plus d'un an d'ancienneté dans l'entreprise
  • 100 % du salaire brut du mois précédant l’arrêt du 4e au 48e jour d'arrêt, si vous avez moins d'un an d'ancienneté dans l'entreprise
  • Puis 75 % du salaire brut du mois précédant l’arrêt du 46e ou 49e au 90e jour d'arrêt

Il existe des conditions d'ouverture des droitspour les ouvriers et apprentis du Bâtiment et des Travaux publics :

  • S'ils ont moins de 25 ans : un mois de présence dans l'entreprise,
  • S'ils ont plus de 25 ans : 3 mois de présence ou 1 mois et 308 points Alliance professionnelle Retraite Arrco acquis en tant qu'ouvrier du BTP dans les dix dernières années.

Si l’arrêt de maladie dure plus de 90 jours, votre employeur vous verse des indemnités journalières, en complément de la Sécurité sociale. Ce montant de l’indemnité dépend de l’option que votre employeur vous a choisie.

Chose est sûre, vous percevez de 75 % à 85 % du salaire brut annuel de l’année civile précédant l’arrêt. Pour bénéficier du versement de ces prestations, vous devez avoir acquis à la date de votre arrêt de travail :

  • trois mois d'ancienneté dans une ou plusieurs entreprises adhérentes à BTP-PREVOYANCE au cours des 12 derniers mois de travail,
  • cinq ans d'ancienneté dans une ou plusieurs entreprises entrant dans un champ d'application du régime.
  • Dans le cas d'arrêt maladie inférieur à 91 jours, il faut de transmettre votre arrêt de travail à votre employeur et à la Sécurité sociale.
  • Dans le cas d'arrêt inférieur à 91 jours ou supérieur à 90 jours, les paiements sont effectués dès réception des décomptes d'indemnités journalières transmis par la Sécurité sociale.

La garantie prévoyance Invalidité : pro btp

Un complément de ressources est versé par BTP en cas d'invalidité reconnue et indemnisée par la Sécurité sociale. Pour cela, votre entreprise doit adhérer à un contrat de prévoyance qui vous assure le paiement d'une rente. Pour y adhérer, vous devez :

  • Être présent dans une entreprise BTP le 1er jour de l'arrêt de travail.
  • Percevoir une pension d'invalidité ou une rente d'incapacité de la Sécurité sociale.
  • Avoir acquis trois mois d'ancienneté dans une ou plusieurs entreprise(s) adhérente(s) à BTP-PRÉVOYANCE au cours des 12 mois de travail ou avoir cinq ans d'ancienneté dans la profession.

La garantie prévoyance Accident de travail, maladie professionnelle ou accident de trajet

Votre employeur maintient votre salaire les 90 premiers jours de l’arrêt de travail ou lors d’une maladie professionnelle. Pour un accident de travail ou une maladie professionnelle inférieur ou égal à 30 jours, vous avez les indemnités suivantes :

  • 90 % du salaire brut mensuel précédant l’arrêt du 1er au 15e jour d'arrêt
  • Puis 100 % du salaire brut mensuel précédant l’arrêt du 16e au 30e jour d'arrêt

Pour un accident de travail ou une maladie professionnelle supérieur à 30 jours, vous percevez 100 % du salaire brut mensuel précédant l'arrêt de travail du 1er au 90e jour d'arrêt, prestations de la Sécurité sociale incluses.

Comme dans le cas précédent, votre employeur maintient votre salaire les 90 premiers jours de l’arrêt.

Si votre accident est inférieur ou égal à 30 jours, vous recevez :

  • 100 % du salaire brut mensuel précédant l'arrêt de travail du 4e au 30e jour d'arrêt si vous êtes ouvrier du Bâtiment
  • 100 % du salaire brut mensuel précédant l'arrêt de travail du 1er au 30e jour d'arrêt si vous êtes ouvrier des Travaux publics avec plus d'un an d'ancienneté dans l'entreprise
  • 100 % du salaire brut mensuel précédant l'arrêt de travail du 4e au 30e jour d'arrêt si vous êtes ouvrier des Travaux publics avec moins d'un an d'ancienneté dans l'entreprise

En ce qui concerne les conditions d'ouverture des droits en cas d'arrêt de moins de 91 jours pour les ouvriers et apprentis du Bâtiment et des Travaux publics :

  • S'ils ont moins de 25 ans : un mois de présence dans l'entreprise,
  • S'ils ont plus de 25 ans : 3 mois de présence ou 1 mois et 308 points Alliance professionnelle Retraite Arrco acquis en tant qu'ouvrier du BTP dans les dix dernières années. Pas de condition exigée si l'arrêt est dû à un accident de travail ou une maladie professionnelle de plus de 30 jours.

Assurance Décès Pro btp

Les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux publics prévoient le versement de prestations à la famille lorsqu'un salarié décède. Il existe deux garanties obligatoires pour protéger les proches :

  • Un capital décès, pour faire face à l’urgence.
  • Une rente décès, pour assurer des revenus sur le long terme.

Le capital décès :

Le bénéficiaire du capital décès est le conjoint survivant. Lorsqu’il n’y a pas de conjoint, ce sont ses enfants qui touchent le capital décès de PRO BTP, à parts égales entre eux. À défaut d’enfants, ce sont ses petits-enfants. À défaut encore, ce sont les ascendants directs, à charge du salarié au sens fiscal du terme.

La garantie rente décès :

Il s’agit d’une protection de longue durée pour les familles touchées par le deuil (la garantie rente décès ), qui se compose de deux prestations :

  • La rente au conjoint, versée - en cas de décès pour cause de maladie - tant que le conjoint n'est pas remarié(e), pacsé(e) ou décédé(e). En cas de décès suite à un accident du travail, la rente au conjoint est versée jusqu'à l'âge de départ à la retraite prévu du salarié décédé ;
  • La rente d’éducation, versée aux enfants à charge.

Il existe aussi deux garanties collectives facultatives que peut choisir l'employeur : La garantie Décès invalidité accidentels et le contrat Frais d’obsèques collectif peuvent compléter la couverture obligatoire des salariés.

La garantie Décès invalidité accidentels :

Elle met à votre disposition le versement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité consécutif à un accident (du travail ou de la vie privée) ou à une maladie professionnelle.

Le contrat Frais d’obsèques collectif

Il vous assure le versement d'un capital en cas de décès du conjoint (12,50 % du plafond annuel de la Sécurité sociale) ou d'un enfant à charge (3,20 % du plafond annuel de la Sécurité sociale).

Pour les artisans :

Les accidents n’épargnent personne de nous et peuvent nous toucher tous. Que ce soit sur la route, sur un chantier, dans la vie quotidienne, les accidents peuvent vite se produire. Il est essentiel alors de compléter sa couverture. La Prévoyance Coups Durs et le Capital Invalidité Décès protègent les familles des artisans du BTP.

Les indemnités journalières sont de jusqu'à 162,75 € / jourdès le 1er jour pour un arrêtde 4 jours minimum en cas d'arrêts de travail et comportent 14 niveauxd'indemnisation,

  • La rente invalidité qui peut arriver jusqu'à 77,15 € / jour pour un taux d'invaliditéde 66 % et plus et vous propose 8 niveaux en fonctiondes revenus,
  • La rente famille qui est entre 150 et 1 500 € / mois en cas de décès et qui est en option.

Il est bon de savoir que les cotisations de la Prévoyance Coups durs sont déductibles de vos revenus, dans le cadre de la loi Madelin. Le capital invalidité – décès qui est jusqu'à 250 000 € avec 2 options au choix.

Partenaires
  • Allianz
  • alptis
  • april
  • aviva
  • axa
  • smatis
  • mma
  • pro btp
  • swisslife
  • asaf
  • generali
  • covea